Prévenir les risques et s’adapter au changement global


Introduction

Le cas de l'immeuble Le Signal à Soulac sur mer.

La résidence Le Signal à Soulac sur mer en 1970

La résidence Le Signal à Soulac sur mer en 2016, France bleue.

Source : Le Républicain Lorrain, video Ajoutée le 26 nov. 2015 sur youtube

Article de journal

"Une indemnisation enfin à la hauteur pour les habitants de l'immeuble le Signal à Soulac-sur-Mer ?"
Mercredi 30 novembre 2016 à 21:42 - Mis à jour le mercredi 30 novembre 2016 à 8:00

1) Que s’est-il passé ?

2) En France, l'érosion chronique entame la côte sableuse de un à trois mètres par an (20 à 30 cm pour les côtes rocheuses), alors que le niveau de la mer s'élève de trois millimètres annuellement. Comment pouvez- vous expliquer ce phénomène ?

3) Que vont devenir le Signal et ses habitants ?

Toutes les sociétés sont confrontées aux violences de la nature ou à des catastrophes liées aux technologies modernes. Le changement global vient amplifier le nombre et la puissance de ces phénomènes. Pour assurer un développement durable malgré ces risques, les réponses des sociétés varient et dépendent de leur niveau de développement.

Changement global : c’est l’ensemble des modifications majeures engendrées tant par les activités humaines que par les facteurs naturels. Aggravation des risques engendrée par les activités humaines et les facteurs naturels.

Problématique : Comment les sociétés peuvent-elles prévenir les risques et s’adapter au changement global ?

I) Les effets du changement global

A) Les hommes sont exposés à des risques variés

Reportage de la chaîne evasion.tv

KIRIBATI - SALE TEMPS POUR LA PLANÈTE / SAISON 1 - épisode 11

Vues d'avion, les 33 les Kiribati forment un collier d'émeraudes au coeur du bleu profond de l'océan Pacifique. Depuis des sicles, la vie y est insouciante et joyeuse, en harmonie avec la nature. Mais ces paradis coralliens sont seulement deux mètres au-dessus du niveau de la mer. Et mesure que la température plantaire augmente, ils risquent d'être engloutis par la monte des eaux. Déjà, les habitants vivent les premiers changements, et l'inquiétude se fait jour. Claire, une jeune femme, accompagne l'équipe durant toute l'enquête. Ancienne nonne, elle a fait de l'environnement son nouveau sacerdoce. Régulièrement, elle organise des réunions pour sensibiliser la population. A Tarawa, l'le principale, le village de Tebikenikora est devenu le symbole de l'urgence climatique. A chaque grande mare, les centaines de familles vivent de grandes angoisses.

 

Article wikipédia sur les Îles Kiribati

Cette page wikipédia a été vérifiée par le professeur.

Cliquez sur le lien en image répondez à ces questions pour mieux localiser ces Îles.

  • Dans quel océan se situent les Îles Kiribati ?
  • Est-ce un pays indépendant ?

 

 

  • À quel aléa sont soumises les îles Kiribati ?
  • À quels risques la population est-elle exposée ?
  • Quelles politiques de gestion sont mises en place pour limiter ces risques ?
  • Quelles sont les trois mesures envisagées pour éviter le scénario catastrophe ?
  • Pourquoi les habitants sont-ils particulièrement vulnérables à ces risques ?

Aléa : un phénomène naturel ou industriel. Ce phénomène produit des risques.

Risques combinés : addition de risques suite à plusieurs phénomènes.

II) Fragilités des différents pays en cas de catastrophes

Par une étude comparée de deux cas, nous devons décrire la notion de « vulnérabilité » d’un territoire face à un aléa.

A) Le séisme à Haïti de 2010 de magnitude 7

 

Article wikipédia sur le séisme à Haïti de 2010

Cette page wikipédia a été vérifiée par le professeur.

  • Quel est l’aléa se déroulant en 2010 à Haïti ?
  • Quel est le bilan de la catastrophe ?
  • Quels risques (technologiques et naturels) sont déclenchés ?
  • Quelles ont été les autres conséquences du séisme pour la population quelques jours plus tard ?

 

B) Le séisme au Japon de 2011 de magnitude 7.

Article wikipédia sur le séisme au Japon de 2011

Cette page wikipédia a été vérifiée par le professeur.

  • Quel est l’aléa se déroulant en 2011 a Japon?
  • Quel est le bilan de la catastrophe ?
  • Quels risques (technologiques et naturels) sont déclenchés ?
  • Quelles ont été les autres conséquences du séisme pour la population quelques jours plus tard ?

 

III) Les différences de prévision, de prévention et de gestion des risques dans les pays

Lire le texte ci-dessous et remplir la fiche d'activité du schéma sur la résilience.

Aujourd’hui de nombreuses solutions sont mises en place pour répondre aux risques majeurs. Des avancées ont été accomplies dans les domaines :

- De la prévision par l’amélioration des méthodes de détection (satellites, sondes sous-marines,…).

- De la prévention : constructions adaptées (constructions sur pilotis, parasismiques, paracycloniques,…), sensibilisation des populations,…

La résilience des sociétés est très variable en fonction de leur niveau de développement.

- Dans les pays riches, le risque est intégré dans les politiques d’aménagement des territoires et de prévension. De plus des compagnies d’assurance couvrent les frais les plus importants. (Exemple du Japon)

- Dans les pays émergents et pauvres, le manque de moyens financiers empêche une réelle prise en compte des risques. Les catastrophes, par les dégâts et les coûts qu’elles occasionnent, sont aussi des freins à leur développement. (Exemple d’Haïti)

 

Activité : La capacité de résilience d'un pays

Résilience : capacité d’une société à se relever d’une catastrophe.

Prévision : ensemble de moyens visant à surveiller un aléa pour anticiper un risque.

Prévention : ensemble de moyens visant à empêcher ou à limiter une catastrophe.

Conclusion

 

Monsieur Mondon

Émulateur de curiosité

Vous aimerez aussi...