La vie dans l’Occident médiéval

INTRODUCTION

Le Moyen-Âge dure de 476 à 1492. Cette époque entre Antiquité et âge moderne dure mille ans entre la chute de Rome et la découverte de l'Amérique.

La population est principalement rurale (90 % du peuple). La société au Moyen-Âge n'est pas égalitaire. Il y a trois ordres. La noblesse (1%) dirige la société et protège le peuple et l’Église.. Le clergé (1%) prie pour tout le monde.

Le peuple, 98 % de la population travaille pour tout le monde.

Nous allons nous poser une question, la problématique :

Quelles sont les conditions de vie des paysans et des seigneurs au Moyen Âge ? Comment vivent-ils ensemble?

I) La vie des paysans dans les campagnes

A) La seigneurie, le lieux de vie

Au Moyen-âge, les paysans constituent 90% de la population.

Activité : La seigneurie de Wismes

Seigneurie : territoire sur lequel le seigneur exerce son pouvoir.


Le Rustican est un traité d’Agriculture qui a fait l’objet de plusieurs traductions, dont une en français, effectuée en 1373 à la demande du roi Charles V

  • Comment est rythmée l'année de la vie des paysans ?
  • Quelles sont les activités faites par les paysans ?

Les paysans dépendent du seigneur, ils construisent des villages et mettent en valeur les terres au pied du château qui symbolise le pouvoir seigneurial.

Qu’ils soient serfs (paysans qui ne sont pas libres) ou vilains (paysans qui peuvent quitter la seigneurie), leur vie dans les villages à proximité du château est difficile. Ils doivent réaliser des corvées pour le seigneur.

Le perfectionnement de méthodes agricoles (assolement triennale, la charrue, les chevaux de trait à la place des bœufs) permet de mieux nourrir la population. Le nombre d’habitants de l’Occident médiéval augmente ainsi que les villages et les villes.

Activité : La maison des paysans

Corvée : travail gratuit et obligatoire effectué par les paysans pour le seigneur.

Banalités : taxes payées au seigneur pour l’utilisation obligatoire de son four, de son moulin ou de son pressoir.

Redevances : ensemble des taxes et des impôts payés par les paysans au seigneur.

Serf : paysan non libre, qui appartient à un seigneur.

Vilain : paysan libre.

B) La vie des hommes et des femmes de l'aristocratie

Activité : Chevaliers et seigneurs

Peu à peu, s’estimant différents des autres hommes, ils forment un groupe à part dans la société : la noblesse.

Adoubement : cérémonie au cours de laquelle un jeune homme devient chevalier.

Tournoi : jeu guerrier dans lequel s’affrontent des chevaliers.

Noblesse : ensemble des seigneurs laïcs et des chevaliers qui ont le sentiment de constituer un groupe à part et dominant dans la société.

Rédiger un paragraphe pour résumer :

en utilisant le vocabulaire donné dans le schéma et en répondant à la première question de la problématique.

II) La vie des bourgeois dans les villes

A) La cité

Enluminure de la ville de Poitiers en 1575.

N.B. :Cent ans après la fin du Moyen-Âge mais la ville avait peu changée.

- Décrivez ce que vous voulez sur cette enluminure de Poitiers à la toute fin du Moyen-Âge.

La vie urbaine se développe autour des églises et des marchés. Le quartiers est appelé paroisse avec une église en leur centre. Certaines rues sont spécialisées par métier.

B) Les activités dans les villes

Article sur la vie des citadins

 

Les villes sont tournées vers le commerce et l’artisanat. Des foires sont organisées périodiquement pour échanger des marchandises. Les plus connues sont les foires de Champagne. Les habitants du bourg, les bourgeois, s’enrichissent et peuvent demander moins de corvées, moins d’impôts et plus de pouvoirs.

Les artisans se rassemblent dans des corporations ou guildes spécialisées. Exemple : la corporation des bouchers, rue des vieilles boucheries. Ces associations d’artisans sont riches et se chargent de l’apprentissage des jeunes artisans et de conserver leurs privilèges.

Les bourgeois élisent leurs représentants : les échevins dès le XIIIe siècle.

 

Image

Pour montrer le pouvoir de la ville et sa richesse, le Comte et Duc Jean de Berry et l’échevin de Poitiers font construire en 1385-1389 le Gros Horloge de Poitiers entre le palais des comtes du Poitou et l’église Notre-Dame la Grande.

Un Hôpital est créé en 1202. Il s’appelle l’Hôtel-Dieu.
L’université de Poitiers apparaît en 1431. C’est l’une des premières de France. Elle est spécialisée en Droits.

III) La place de l'Eglise dans le temps et dans le paysage

A) L'Eglise rythme le temps

Les jours du calendrier sont associés à des saints de l'Eglise. L'année et les mois possèdent des fêtes religieuses marquant les saisons, les principaux travaux des champs ...

Les cloches des églises rythment les différentes heures de la journée dans les villes et dans les campagnes.

Les moines des abbayes appliquent des heures régulières pour travailler la terre et réaliser des productions agricoles.

L'Eglise rythme également la vie avec l'impôt. La dîme est un impôt qui correspond à 10 % de la récolte des paysans et marque la fin de la récolte.

Les guerres aussi sont réglementées par l'Eglise. La trêve de Dieu interdit les combats, du mercredi soir jusqu'au lundi matin, ainsi que les jours de fête.

B) L'église comme lieu
A partir du XIe siècle dans l'Occident chrétien, la construction d'église augmente. A partir du XIIe siècle dans quelques villes d'Ile-de-France puis d'Europe, se construisent des cathédrales selon un style qualifié d'art gothique.

Activité : Entre roman et gothique

Les arcs brisés (dans la nef) et les arcs boutants (pour les contreforts), permettent d'aller encore plus haut que les églises romans. Les églises gothiques sont plus impressionnantes et plus hautes que les églises romanes.

Monsieur Mondon

Émulateur de curiosité

Vous aimerez aussi...