La sécurité alimentaire

Introduction

Quel est le premier besoin de l’Homme ?

Sécurité alimentaire : Situation où la population peut manger en quantité et en qualité suffisante pour vivre en bonne santé (> 2 500 calories par personne et par jour).

Problématique générale : Comment nourrir sept milliards d’Hommes ?

I) La situation alimentaire aux Etats-Unis et au Soudan

Problématique de partie : Quelles sont les différences entre la situation alimentaire aux Etats-Unis et celle du Soudan ?

Les Etats-Unis se trouvent en Amérique du Nord et le Soudan en Afrique de l’Est.

Moment Actualité

Le Soudan s’est séparé en deux pays après une longue révolte (depuis 2003) des populations du Sud. La République du Soudan du Sud (capitale Djouba)est indépendante depuis le 9 juillet 2011. La République du Soudan (au Nord) a pour capitale Khartoum.

Activité : tableau comparatif entre l’alimentation des Etats Unis et celle du Soudan à partir de deux photographies.

Personnes

Aliments

Quantité

Budget

Soudan

6

Céréales

Fruit, légumes

Eau

Très faible

1,23€

Etats-Unis

4

Plats préparés

Viande

Fruits et légumes

Lait et boissons sucrées

Très forte

342€

Selon quel critère souffre-t-on de la faim ?

La sous-alimentation est présente si l’on consomme moins de 2100 kcal/jour.

Si la situation dure, on appelle cela une famine.

 

La sous-alimentation entraîne des difficultés de santé (notamment le sous-poids dans l’enfance) réduisant l’espérance de vie et augmentant la probabilité de mourir jeune (famine).

L’alimentation suffisante et variée des Américains leur permet d’avoir une bonne espérance de vie. Cependant un tiers d’entre-eux sont obèses.

II) La situation alimentaire dans le monde

 

France

Mali

Brésil

Population

65 millions d’habitants 13 millions d’habitants 190 millions d’habitants

Niveau de vie

Elevé Faible Moyen

Objectif de l’agriculture

Produire pour nourrir la population et exporter Produire pour nourrir la population Produire pour exporterFaible soutient à l’agriculture vivrière

Alimentation

Sécurité alimentaire de l’ensemble de la population Insécurité alimentaire de l’ensemble de la population Insécurité alimentaire de 20 % de la population

L’Afrique et l’Asie sont les continents qui souffrent le plus de la faim.

La population mondiale a fortement augmenté depuis 1960, mais la production agricole aussi et les ressources alimentaires sont suffisantes pour nourrir la totalité de la planète.

Un milliard d’hommes souffrent de la faim dans le monde alors que certaines populations ont des maladies liées à un excès de nourriture.

Pourquoi la sécurité alimentaire n’est-elle pas assurée au Soudan ?

La pauvreté et la guerre sont les deux causes de l’insécurité alimentaire au Soudan. La sécheresse (catastrophe naturelle) diminue les récoltes d’où une pénurie de nourriture. Cette insécurité conduit à la famine.

III) La distribution des ressources alimentaires dans le monde

 

Où se situe les principaux pays consommateurs de produits agricoles ?

Que doivent faire ces pays aujourd’hui afin de nourrir leur population ?

Moment actualité

Lors de l’année 2008, le prix du blé et du riz augmentent fortement suite à de mauvaises récoltes et à l’augmentation de la population urbaine. Les personnes ne pouvant plus acheté de quoi manger manifestent dans les rues de grandes villes de pays peu développés (Le Caire ou encore à Haïti ).

Les populations souffrant de la faim sont rendues dépendantes des pays riches et ne sont pas encouragées à produire des ressources agricoles pour elles-mêmes.

L’environnement est atteint par les besoins alimentaires des populations. Engrais et pesticides polluent. Les pays développés mettent en place des agricultures biologiques (ni engrais, ni pesticides chimiques). Pour éviter la pollution due au transport, les consommateurs devrait acheter locale.

Conclusion

Les ressources agricoles mondiales sont suffisantes pour nourrir la planète. Pourtant, un milliard d’hommes souffrent de la faim.

La population mondiale augmentant, il faut continuer à produire plus de ressources agricoles. Les échanges doivent être rééquilibrés : les pays sous-développés doivent pouvoir acheter des produits agricoles à des prix plus bas.

Les modes de production et de consommation doivent évoluer vers des pratiques respectueuses de l’environnement.

Monsieur Mondon

Émulateur de curiosité

Vous aimerez aussi...

tempus pulvinar mi, dapibus Sed risus