Habiter les espaces à forte contraintes

Les Hommes habitent de nombreux endroits de la planètes et pourtant toute la planète n’est pas habitée. Pourquoi ? Et comment les Hommes peuvent d’adapter ?

Introduction

La vie des Hommes est difficile à cause de trois contraintes

Le climat

Le relief

L’isolement

– Chaleur

– Froid

– absence de précipitations

– pente

– air plus rare

– Soleil plus proche

– Accès difficile aux ressources

– Accès difficile aux services

Contraintes : obligations et restriction à l’occupation par l’homme d’un milieu.

Seuls les océans, les pôles, les sommets des plus hautes montagnes et les déserts les plus extrêmes ne connaissent pas une occupation humaine permanente. Les hommes se présentent en marges de ces espaces.

Problématique : Comment les hommes s’adaptent à ces milieux et y demeurent ?

I) Les contraintes liés au climat

 

Activité : «  Zones de chaleur et températures moyennes annuelles » (prendre le premier planisphère pour l’exercice)

Erg : désert de sable

Reg : désert rocheux

Faire une légende contenant :

– La zone chaude en rouge

– Les deux zones froides en bleu

– Les deux zones tempérées en vert

Un excès de froid ou de chaud rend la vie des hommes difficile. Les déplacements des biens et des personnes sont difficiles. Mais les hommes essayent de s’adapter.

Citez des aménagements de l’Homme pour s’adapter aux climats.

II) Les contraintes liées au relief

Activité :planisphère du relief (prendre le deuxième planisphère pour l’exercice)

Placez : Himalaya ; Rocheuses ; Andes ; Amazonie ; plateau brésilien ; plateau du Dekkan ; Atlas.

Faire une légende avec : Plateau ; plaine ; montagne

La pente entraine l’érosion des sols, rend leur exploitation difficile et pénible, la mécanisation quasi impossible. Les déplacements des biens et des personnes deviennent délicats.

Erosion : transformation du relief par l’action du vent et de l’eau.

Citez des aménagements possibles de l’Homme pour s’adapter au relief.

III) Les contraintes liées à l’isolement

L’isolement rend difficile l’accès aux ressources. Il peut être permanent (îles éloignées, oasis), saisonnier (région proche des pôles) ou renforcé par une catastrophe naturelle.

Conclusion

Activité : Planisphère des densités de population (prenez le troisième planisphère de la fiche d’activité)

– Entourez les trois régions les plus peuplées en noir et nommez les.

– Nommez les espaces numérotés

Les hommes ont développé de grandes capacités d’adaptation mais le réchauffement climatique actuel entraine des modifications rapides. Les aménagements nécessitent des technologies la maîtrise de technologies complexes et coûteuses.

Densité :Nombre d’habitants au kilomètre carré.

Conclusion de la Géographie de sixième

La population mondiale a doublé en cinquante ans. Certains continents évoluent plus que d’autres. La densité n’est pas la même partout. De plus en plus les populations mondiales deviennent urbaines. La majorité de la population mondiale vit maintenant dans les villes et proche des mers.

 

 

 

Monsieur Mondon

Émulateur de curiosité

Vous aimerez aussi...

vel, venenatis in non ante. libero. Donec